Archives du mot-clé fret ferroviaire

Transport de marchandises : changeons d’ère !

manif-triage-somain-gare-9Il y a quelques semaines, j’ai rencontré Gilles Balbastre pour discuter du fret ferroviaire avec les organisations syndicales. (voir ici)

Aujourd’hui, son film commandé par le comité d’entreprise cheminot FRET SNCF sur l’état du transport de marchandises en France en 2016 est disponible.

Voici le message qu’il m’a envoyé :

« En tant que fils de cheminot, qui plus est en poste durant toute sa carrière au triage d’Hourcade près de Bordeaux, en tant que journaliste et réalisateur « spécialisé » dans le domaine du travail, des services publics, de l’économie, je savais plus ou moins que le fret ferroviaire n’était pas en forme. Mais de là à avoir conscience de l’étendue des dégâts et de la rapidité de la casse, il y avait un pas que ce film a permis de franchir. 85% des marchandises passent désormais par la route, à peine 10% par le rail. La part du rail a été divisée par trois en une quinzaine d’années seulement.

Et pourtant, ce n’est pas faute pour les cheminots d’avoir tiré le signal d’alarme. Mais que voulez-vous, les médias et les journalistes détournent leurs yeux vers des sujets plus importants comme la folie Pokemon et les frasques de Benzema ou de Nabilla…

Les principales leçons que l’on peut tirer après avoir fait et vu ce film sont :

1 – des choix économiques et écologiques d’importance sont faits dans notre pays dans une absence totale de débat public et dans un silence médiatique assourdissant,

2- la parole des salariés, des élus salariés et des syndicalistes est d’une très grande richesse quand on prend le temps d’aller la chercher et de la restituer.

A l’aube d’une campagne présidentielle et législative qui s’annonce plus glauque et réactionnaire que jamais, il faut rendre grâce à un comité d’entreprise comme celui de SNCF Fret dirigé par des syndicats combatifs de créer un espace de liberté pour une information non polluée. »

Gilles Balbastre, réalisateur (notamment des Nouveaux chiens de garde avec Yannick Kergoat)


Publicités

Question au Gouvernement pour le fret ferroviaire et le triage de Somain

Mardi 11 octobre, j’ai interrogé Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux transports sur le déclin du fret ferroviaire et la situation de la gare de triage de Somain.

jjc_an_qag_triage-somain

Alors que la part modale du rail dans le transport de marchandise était de 17 % en 2000, elle peine aujourd’hui à rester au-dessus des 10 %. Les plans d’urgence s’enchaînent sans résultat. La COP21 a pour sa part passé sous silence l’enjeu des transports de marchandises malgré les bienfaits écologiques du fret ferroviaire, notamment face à son concurrent routier.

Concernant le triage de Somain et son projet de redynamisation que le Ministre a qualifié  d’« emblématique » le 28 décembre 2015, j’ai dénoncé le non respect du moratoire décrété en Mars « sur toutes les évolutions qui pourraient le cas échéant affecter l’activité de triage sur le site de Somain ».

Les nouvelles suppressions de postes et la délocalisation des tâches administratives ne semblent pas inquiéter le Ministre. Pourtant, la volonté de voir le triage survivre et se développer est incompatible avec de nouvelles suppressions de postes et avec de nouvelles réorganisations. De tels projets risqueraient de voir les clients du triage de Somain partir vers le transport sur route et d’aggraver le déclin du fret ferroviaire français.

Les voies de la SNCF sont-elles impénétrables pour le Gouvernement ?


Article Voix du Nord du 12/10/16

vdn-triage-qag-jjc


Mon interpellation par courrier en date du 03 octobre.

courrier-vidalies-triage-somain-moratoire