Budget 2017, mes premières interventions en commission Défense

Afin de débuter l’examen du projet de loi de Finances 2017, j’étais présent en commission Défense pour plusieurs auditions.

J’ai dénoncé, auprès du Secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la mémoire, la baisse constante du budget anciens combattants. Considérant le nombre de disparitions annuelles et la moyenne d’âge élevée des anciens combattants, il y a urgence à répondre à leurs légitimes revendications. Malgré la hausse des pensions, du chemin reste à faire.

J’ai déploré auprès du Ministre de la Défense que son budget fasse la part belle au nucléaire, qui engloutit à lui seul plus de 10 % du budget Défense. Plus que jamais, je pense que la dissuasion nucléaire est une réponse qui n’est plus adaptée au monde actuel. Les défis auxquels sont confrontés la France rendent la dissuasion nucléaire aussi désuète qu’inutile. Elle est pourtant extrêmement coûteuse. Représentant plus de 10 millions d’euros engloutis chaque jour, ces armes servent une vision politique totalement dépassée.

J’ai également auditionné les représentants des  syndicats de personnels civils de la défense. J’y ai affirmé notamment ma ferme opposition à la décision du Ministre de remplacer le célèbre FAMAS par un fusil allemand, au détriment de notre industrie nationale de Défense.

Deux de ces commissions étaient ouvertes à la presse, voici les extraits de mes interventions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s