Pour la fermeture de la citadelle, bar raciste à Lille

Avec Michelle Demessine et Eric Bocquet, nous avons saisi le Préfet suite à l’agression de jeunes militants par des activistes d’extrême droite dans les rues de Lille.

Nous ne pouvons tolérer que les violences politiques ou homophobes soient banalisées.

prefet-jjc-citadelle


 

J’avais déjà saisi le Préfet pour demander la fermeture de ce lieu ouvertement raciste et ségrégationniste.

Le racisme est une gangrène que nous ne pouvons laisser prospérer. A cet égard,  le bar « la citadelle » représente une boite de pandore qui, une fois ouverte, n’épargnera aucune cible.

Le lien de la pétition pour la fermeture du bar ici

extreme-droite-bar-la-citadelle-lille-fermeture-petition

Voici la réponse du Préfet

citadelle-extreme-droite-generation-identitaire-lille-reponse-du-prefet-au-courrier-de-jean-jacques-candelier-1citadelle-extreme-droite-generation-identitaire-lille-reponse-du-prefet-au-courrier-de-jean-jacques-candelier-2Je déplore cette attitude passive qui consiste à ne pas voir que ce lieu, comme l’explique très bien la section lilloise de la LDH, « contient tous les ingrédients propices au renforcement des atteintes aux principes républicains : xénophobie, homophobie, sexisme, islamophobie, ségrégation, exclusion, incitations à la haine ; toutes idées condamnées explicitement par la Charte de l’ONU, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le préambule de la Constitution de la République française. Cela suffirait à justifier la fermeture et l’interdiction d’un tel lieu. Mais « La Citadelle » va plus loin en prétendant devenir au cœur de la Capitale de la Région Nord-PdC-Picardie, le Quartier Général d’un groupe identitaire qui, de ce lieu, pourrait étendre son réseau de contestation de la démocratie et des valeurs humanistes et troubler l’ordre public par des réunions, des films, des débats provocateurs contre les libertés, l’égalité des droits, les solidarités, la mixité sociale  »

Je note également que l’état d’urgence invoqué dans la réponse sert une fois de plus à faire régner l’ordre et non à nous protéger du terrorisme.
> Sur l’état d’urgence, retrouvez mon courrier au Président et mes communiqués de presse ici et )

Je n’oublie pas l’histoire et reste inquiet des signes de la fascisation de notre société. Rappelons nous du serment du 14 Juillet 1935 « de rester unis pour désarmer et dissoudre les ligues factieuses pour défendre et développer les libertés démocratiques et pour assurer la paix humaine. »

Le serment du 14 juillet 1935 : "Le Défilé des 500 000 manifestants"

Le serment du 14 juillet 1935 : « Le Défilé des 500 000 manifestants »

Advertisements

30 réflexions au sujet de « Pour la fermeture de la citadelle, bar raciste à Lille »

  1. Monique Heddebaut

    Bonjour Jean-Jacques

    Tu trouveras ci-jointe l’invitation à l’Assemblée générale de l’Amicale laïque de Flines.

    Bien cordialement

    Monique Heddebaut

    J'aime

    Répondre
  2. alain-marc prouvost-debonneville

    Monsieur le député,
    Désolé de ne pas suivre votre bel enthousiasme, mais jusqu’à preuve du contraire, le délit d’opinion n’existe pas en France – Dieu merci ! – tant qu’il n’y a pas trouble avéré à l’ordre public. Et l’on n’y fait pas – ou plutôt on ne devrait pas y faire ! – de procès d’intention. En outre, il s’agit en l’occurrence d’un club privé et non d’un lieu public. Bien que je ne souscrive en aucun cas aux « opinions » de ces individus, je ne vois pas à quel titre on leur interdirait de partager ENTRE EUX leurs nostalgies arriéristes ; dès lors qu’on se permet d’interdire sans s’appuyer sur la loi, tous les coups sont permis et l’on ne voit que trop, aujourd’hui, ce à quoi ce genre de comportement – politiquement plus ou moins correct ; plutôt moins que plus… – peut aboutir, que ce soit en Turquie ou en Hongrie.
    Pour finir, est-il utile de vous rappeler (de mémoire) la citation célèbre de Voltaire : « Monsieur,
    je ne partage en aucun cas votre opinion, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous ayez le droit de l’exprimer… »
    Bien à vous,
    alain-marc prouvost.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Olivier

      C’est pas faux !
      Par contre, mandaté des professionnels du droit civil pour analyser les discours/vidéos de propagande afin de déceler les propos attaquables en justice serait une excellente initiative…
      A bon entendeur 😉

      Olivier

      Aimé par 1 personne

      Répondre
      1. jjcandelier Auteur de l’article

        Le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit. N’attendons pas les actes, n’attendons pas d’avoir une nouvelle mort. Celle récente de Clément Méric ne doit pas être oubliée !

        Le communiqué de la section lilloise de la LDH est également très clair sur cette question :

        « La Citadelle » contient tous les ingrédients propices au renforcement des atteintes aux principes républicains : xénophobie, homophobie, sexisme, islamophobie, ségrégation, exclusion, incitations à la haine ; toutes idées condamnées explicitement par la Charte de l’ONU, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le préambule de la Constitution de la République française.
        Cela suffirait à justifier la fermeture et l’interdiction d’un tel lieu. Mais « La Citadelle » va plus loin en prétendant devenir au cœur de la Capitale de la Région Nord-PdC-Picardie, le Quartier Général d’un groupe identitaire qui, de ce lieu, pourrait étendre son réseau de contestation de la démocratie et des valeurs humanistes et troubler l’ordre public par des réunions, des films, des débats provocateurs contre les libertés, l’égalité des droits, les solidarités, la mixité sociale et le « vivre ensemble ».

        J'aime

      2. alain-marc prouvost-debonneville

        …Désolé une fois encore, Monsieur le député, mais vous employez vous-même le conditionnel « … Cela SUFFIRAIT à justifier la fermeture et l’interdiction d’un tel lieu (…) … le Quartier Général d’un groupe identitaire qui, de ce lieu, POURRAIT étendre son réseau de contestation de la démocratie et des valeurs humanistes et TROUBLER L’ORDRE PUBLIC par des réunions, des films, des débats provocateurs CONTRE LES LIBERTES, l’égalité des droits, les solidarités, la mixité sociale et le « vivre ensemble ».
        Croyez-moi sur parole : ce n’est pas de gaîté de coeur que je prends la défense de la légitimité – jusqu’à présent – de cette ouverture face à toute action du genre de celle que vous suggérez ici même. J’irai plus loin : en poussant vos électeurs à une manifestation qui a été interdite par la Préfecture du Nord, c’est VOUS-MÊME qui encouragez le trouble à l’ordre public !!! Un juge un peu pointilleux pourrait sans difficulté retourner contre vous et vos électeurs ce point de votre argumentation… C’est pour le moins malencontreux et j’ai peine à croire que ce soit… involontaire ! Par contre, comme le suggère Olivier, que cet endroit fasse l’objet d’une surveillance active renforcée, notamment du point de vue agitation et propagande (sur le Net en particulier) me paraît tout à fait réaliste, défendable et adapté ! Quant à vous appuyer sur la mort de Méric, c’est une fois de plus, en amalgamant, exploiter la haine… contre la haine ; un argument purement politicien !
        Et puisqu’on a parlé ici de « l’Internationale » et des libertés, je terminerai en soulignant qu’en tant que petit-neveu d’Achille Lepers qui fut jadis, en tant que 1er adjoint socialiste au maire de Roubaix – au tout début du XXème siècle, du temps où ce mot avait encore un sens ! – à l’origine de la construction de l’Hôpital de la Fraternité et, par la suite plus ou moins directement, lors du congrès de Tours plus tard en 1920, également à l’origine de la scission qui donna lieu à la naissance de la Section Française de l’Internationale Ouvrière, plus connue sous son sigle de « SFIO » : j’ai dans mes archives quelques courriers échangés bien avant ces évènement et sa mort entre J. Jaurès et lui-même à ce propos…
        Je ne puis que m’étonner de devoir tenir une position de défenseur de la liberté d’expression à l’égard de gens dont, je l’ai dit, je ne partage en aucun cas les opinions ! Mais comme aimait à l’affirmer, vers la fin de sa vie, mon grand-oncle au tout jeune gamin que j’étais alors : « La liberté ne se découpe pas en tranches » ! C’est et cela reste aux tribunaux de décider si cette ouverture est légale ou pas, et non pas si elle est seulement « non souhaitable » : je le répète, le délit d’opinion n’existe pas en France !
        Bien à vous,
        a.m. prouvost-debonneville.

        J'aime

    2. ABALACALOTTE

      « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » en est le meilleur exemple.

      Celles et ceux qui ont décerné cette citation à Voltaire, et l’ont copieusement répandue sous son nom, se basent sur une lettre datant du 6 février 1770. Voltaire se serait adressé à l’abbé Le Riche en ces termes : « Monsieur l’abbé, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire. » Si l’existence de cette missive a été avérée, la phrase n’y figure pas, ni même l’idée ! C’est ce qu’on appelle une citation « apocryphe », dont l’authenticité n’est pas établie.

      Mais alors, à qui la faute ? Pas à Rousseau, ni à Voltaire lui-même, comme dans la chanson de Gavroche, mais à l’Anglaise Evelyn Beatrice Hall qui, dans un livre, The Friends of Voltaire, publié en 1906 sous le pseudonyme de S. G. Tallentyre, utilisa la célèbre formule pour résumer la pensée voltairienne. « « I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it », was his attitude now », écrit-elle. Elle confirmera par la suite que c’était sa propre expression et qu’elle n’aurait pas dû être mise entre guillemets. Qu’elle soit due à la maladresse de l’auteur ou de l’éditeur, la citation a été rapidement traduite en français avant de connaître le succès que l’on sait.

      CE QUI N’EMPÊCHE PAS QU’IL FAUT FERMER CETTE BOÎTE À ET DE VOYOUS

      J'aime

      Répondre
    3. FOURNIERE

      on peut aussi, tant qu’on y est, démontrer que 1/4 d’heure avant la 1ere boutique juive saccagée, les nazis n’avaient rien à se reprocher. Vos poncifs et autres inventions (Voltaire n’a JAMAIS écrit cette phrase), vous pouvez vous les mettre où je pense.

      J'aime

      Répondre
    4. Clément MIKLARZ

      « Désolé de ne pas suivre votre bel enthousiasme, mais jusqu’à preuve du contraire, le délit d’opinion n’existe pas en France – Dieu merci ! – tant qu’il n’y a pas trouble avéré à l’ordre public. »

      D’un autre côté, leur idéologie est ouvertement xénophobe et raciste.
      De ce fait, ils appellent à la discrimination et à la haine de l’autre, ce qui entraînera forcément des troubles à l’ordre public.

      J'aime

      Répondre
  3. K

    Bonne initiative. Mais pourquoi ni le PCF, ni le FDG, ni les JC n’étaient signataires de cet appel à manifester (ci-après) ? Sur le site de la manifestation seuls l’Action Antifasciste NP2C, la CNT, Alternative Libertaire, la CGT, et le FUIQP apparaissent…

    Samedi 24 septembre à Lille : manifestation contre l’ouverture du local fasciste « La Citadelle »
    [A lire intégralement ! toutes les sources en bas de l’article]

    Fidèles à leur doctrine, les « identitaires » lillois ont annoncé leur intention d’ouvrir un estaminet réservé aux blancs dans le centre ville de Lille.
    L’inauguration de ce bar ségrégationniste explicitement nommé « La Citadelle » doit se dérouler le 24 septembre.
    Le mouvement identitaire de la métropole fût créé par le tristement célèbre Claude Hermant [1] sur les cendres de divers groupuscules fascistes et néo-nazis de la région. Ce père fondateur du mouvement croupit en prison depuis le début de l’année 2016. Le leader identitaire avait trouvé une solution efficace afin de financer sa famille politique ainsi que son commerce (La Frite Rit, rue Solférino à Lille) : vendre des armes de guerres aux malfrats et aux terroristes. C’est ainsi que 4 pistolets automatiques Tokarev et 2 fusils d’assaut Kalachnikov remilitarisés et vendus par Hermant ont servis à Amedy Coulibaly (Daesh) pour massacrer des juifs lors de l’attentat de l’Hyper Cacher à Paris [2].
    Il est à noter que les autorités n’ont toujours pas jugé nécessaire de fermer l’établissement [3] malgré l’instauration de « l’état d’urgence ». Pas étonnant quand l’on sait que Claude Hermant était couvert par rien de moins que des fonctionnaires de de la douane, de la gendarmerie et de la DCRI, que le chef de la police municipale de Lambersart fêtait son anniversaire à la Maison Flamande et que la police a donné une liste de noms et d’adresses de militants libertaires aux identitaires, en toute illégalité [4].
    Mais Claude Hermant n’est pas le seul proche de « La Citadelle » à fricoter avec les djihadistes : un autre identitaire, Antoine Denevi est également emprisonné dans le cadre de cette affaire de trafic d’armes. Ce militant de l’extrême-droite nordiste est un proche parmi les proches de Aurélien Verhassel (sulfureux porte parole de « Génération Identitaire » et de leur local « La Citadelle » [5]).
    En plus de partager les mêmes idées suprématistes et militer ensemble au sein de l’ultra-droite, Antoine Denevi et Aurélien Verhassel partagent une passion commune : le hooliganisme. Les 2 hommes font en effet parti d’une même bande de hooligans (proches de la « LOSC Army » et de la « Youth Lens ») qui sévissent autour des stades et des bars de la région [6]. Denevi a été arrêté au début de l’été à Malaga et a été extradé vers la France [7]. D’autres identitaires qui étaient employés dans la friterie de Claude Hermant ont été arrêtés lors du démantèlement de ce réseau de trafic d’arme.
    Comment expliquer que des militants prônant le « white power » et ayant une haine viscérale des non-blancs et des musulmans puissent en venir à fournir des armes aux djihadistes afin de commettre des attentats sur le sol français ?
    La réponse est tout autant financière qu’idéologique. De manière tout à fait pragmatique, l’argent accumulé par les fascistes lillois grâce aux ventes d’armes sert à financer leurs groupuscules extrémistes ainsi qu’à améliorer leurs propres trains de vie. Il serait d’ailleurs judicieux que l’État se penche sur la provenance des fonds permettant aux identitaires d’ouvrir commerces (La Frite Rit, bars, restaurants) ainsi que locaux politiques (La Maison Flamande, La Citadelle) dans une ville aux loyers aussi élevés que la capitale des Flandres.
    De plus, lorsque des attentats sont commis sur le sol européen les djihadistes et l’extrême droite se renforcent mutuellement : les djihadistes tentent de profiter de l’extrême précarité économique ainsi que du racisme systémique (promu par les identitaires et repris jusque dans les rangs du Parti Socialiste) subi par les jeunes issus des anciennes colonies françaises afin de recruter et de promouvoir leur fanatisme mortifère. Plus les musulmans (ou assimilés) sont stigmatisés, plus leurs conditions de vies deviennent insupportables, et plus Daesh espère recruter des jeunes en recherche d’idéal et en rébellion contre cette société qui les a abandonnés. Leur calcul est simple : plus les musulmans seront discriminés, plus le repli communautaire sera important, et plus les organisations sectaires tel que Daesh, qui prônent une idéologie ultra-réactionnaire, seront attirantes.
    La stratégie de l’extrême-droite est très similaire : chaque attentat est suivi d’une déferlante islamophobe stigmatisant encore plus les musulmans n’ayant pourtant rien à voir avec les fanatiques takfiristes. Plus les djihadistes massacrent en Europe, plus le ressentiment islamophobe augmente et plus l’extrême-droite (dont c’est le fond de commerce) se rapproche des portes du pouvoir.
    La « gauche » de gouvernement, complice, vient piocher dans le catalogue de nouvelles mesures discriminantes élaborées par l’extrême-droite afin de masquer leurs trahisons économiques et sociales (loi travail, loi Macron…) ainsi que leurs échecs en matière de sécurité (incompétence des services secrets, soutien à la Turquie qui joue double-jeu avec Daesh, lois sécuritaires qui ne restreignent que les libertés du peuple sans impacter les terroristes…).
    L’omniprésence du discours sur la « laïcité », l’interdiction de la viande Halal dans certaines cantines, le harcèlement policier des femmes voilées, les arrêtés anti-burkinis, le refus d’accueillir réfugiés et migrants sur le territoire national ou encore le renoncement sur le droit de vote des étrangers rendent de plus en plus crédible et légitimes les mouvements d’extrême-droite dont le corpus idéologique est – dans les faits – déjà appliqué.
    L’extrême-droite sort donc renforcée par les attentats commis par les djihadistes, et réciproquement, ces derniers ont eux tout intérêt à ce que les thèses racistes de l’extrême-droite s’appliquent en Europe. En quelque sorte deal gagnant-gagnant bien que contre-nature.
    La Citadelle doit être inaugurée le 24 septembre à Lille. Elle sera le repère de racistes décomplexés, allant jusqu’à publier des vidéos d’eux effectuant des saluts nazis [8]. Aurélien Verhassel et sa petite équipe de néo-nazis et de hooligans sont des habitués des agressions gratuites [9] et [10] contre ceux qu’ils assimilent à des non-blancs ou à des militants progressistes. A n’en pas douter, si nous ne faisons rien, les rues du centre ville vont se transformer en terrain de chasse pour néo-nazis comme c’était le cas il y a peu encore dans le vieux Lyon [10] avant que les militants antifascistes locaux ne reprennent les choses en main.
    Mais Lille n’est pas Lyon, et ni l’argent des djihadistes, ni la complicité de la police, ni les méthodes violentes de l’extrême-droite ne nous empêcheront de bouter à nouveau les identitaires hors de notre ville car nous sommes mieux organisés, plus déterminés et numériquement supérieurs.
    En 1888, c’est dans l’estaminet lillois « A la liberté » que fût entonnée pour la première fois l’Internationale. Cet hymne à la classe ouvrière et à la solidarité entre les peuples fût composé par un ouvrier de l’usine Fives-Cail, le célèbre Pierre Degeyter.
    128 ans plus tard, le peuple de Lille va lui rendre le plus beau des hommages en empêchant l’ouverture d’un autre estaminet, qui lui prône un racisme totalement décomplexé, la haine entre les peuples et la défense des intérêts de la bourgeoisie : « La Citadelle ».

    Rendez-vous samedi 24 septembre à 17h place de la République afin de manifester contre l’ouverture du local fasciste « La Citadelle ».

    Signataires : Action Antifasciste NP2C, CNT, Alternative Libertaire, Syndicat Etudiants et Lycéens de la CGT, FUIQP.

    1. https://luttennord.wordpress.com/tag/claude-hermant/
    2. http://www.marianne.net/il-est-soupconne-avoir-arme-coulibaly-claude-hermant-barbouze-facho-qui-vendait-armes-aux-islamos
    3. https://www.facebook.com/FermetureLaFriteRitLille
    4. http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metropole_Lilloise/actualite/Secteur_Metropole_Lilloise/2009/07/17/article_affaire-de-la-video-de-la-maison-flamand.shtml
    5. http://www.lavoixdunord.fr/region/lille-le-snack-bar-aspendos-saccage-le-derby-lille-lens-ia19b57399n2806704http://www.lavoixdunord.fr/region/lille-le-snack-bar-aspendos-saccage-le-derby-lille-lens-ia19b57399n2806704hermant-un-nordiste-ar…
    8. http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/affaire-hermant-un-nordiste-arrete-en-espagne-ia0b0n3444844https://luttennord.wordpress.com/2014/07/02/les-identitaires-lillois-a-nouveau-epingles-pour-leurs-sympathies-neo-nazies/
    9. https://luttennord.wordpress.com/2014/05/25/tribann-identitaires-nazi-et-fiers/
    10. http://www.rue89lyon.fr/2015/06/19/le-vieux-lyon-il-quartier-reserve-lextreme-droite-radicale/
    11. http://www.lavoixdunord.fr/region/un-jeune-arrageois-agresse-par-des-militants-ia29b0n3339229

    J'aime

    Répondre
  4. Montigny

    Merci MONSIEUR
    À tous ceux qui « défendent un lieu privé…….. »
    Pourquoi ne pas autoriser des jeunesses hitlérienne dans des propriétés privées???.. il parrait que ça existe dans le sud…..c »est honteux!!!!! Une loi pour interdire purement et simplement cette idéologie……..
    NOS VIEUX SE SONT PAS BATTUS CONTRE CETTE BÊTE IMMONDE POUR RIEN.

    J'aime

    Répondre
    1. Montigny

      Oui , ça existe dans le sud des camps d’extrême style jeunesse hitlérienne….. Sur des terrains privés planqués…..c’est pour les gamins….. Oui il faut tuer dans l’oeuf cette idéologie dépassée et ringarde!!!!!! La bête immonde revient????? Les français ont la mémoire courte!!!!!! C’est quoi ce b……????? HONTEUX les mineurs avaient des frères de travail arabes,polonais,etc……

      J'aime

      Répondre
  5. Ping : Pour la fermeture de la citadelle, bar raciste à Lille | Association Paul Eluard Roubaix

  6. Nakal

    Merci K ! Flippant l’appel ! Je suis décontenancée, triste, navrée, désolée…:

     » Le mouvement identitaire de la métropole fût créé par le tristement célèbre Claude Hermant [1] sur les cendres de divers groupuscules fascistes et néo-nazis de la région. Ce père fondateur du mouvement croupit en prison depuis le début de l’année 2016. Le leader identitaire avait trouvé une solution efficace afin de financer sa famille politique ainsi que son commerce (La Frite Rit, rue Solférino à Lille) : vendre des armes de guerres aux malfrats et aux terroristes. C’est ainsi que 4 pistolets automatiques Tokarev et 2 fusils d’assaut Kalachnikov remilitarisés et vendus par Hermant ont servis à Amedy Coulibaly (Daesh) pour massacrer des juifs lors de l’attentat de l’Hyper Cacher à Paris [2].
    Il est à noter que les autorités n’ont toujours pas jugé nécessaire de fermer l’établissement [3] malgré l’instauration de « l’état d’urgence ». Pas étonnant quand l’on sait que Claude Hermant était couvert par rien de moins que des fonctionnaires de de la douane, de la gendarmerie et de la DCRI, que le chef de la police municipale de Lambersart fêtait son anniversaire à la Maison Flamande et que la police a donné une liste de noms et d’adresses de militants libertaires aux identitaires, en toute illégalité [4].
    Mais Claude Hermant n’est pas le seul proche de « La Citadelle » à fricoter avec les djihadistes : un autre identitaire, Antoine Denevi est également emprisonné dans le cadre de cette affaire de trafic d’armes. Ce militant de l’extrême-droite nordiste est un proche parmi les proches de Aurélien Verhassel (sulfureux porte parole de « Génération Identitaire » et de leur local « La Citadelle » [5]).

    ….

    L’extrême-droite sort donc renforcée par les attentats commis par les djihadistes, et réciproquement, ces derniers ont eux tout intérêt à ce que les thèses racistes de l’extrême-droite s’appliquent en Europe. En quelque sorte deal gagnant-gagnant bien que contre-nature. »

    Je cite : Marcus Rediker / Extrait de : « Pirates de tous les pays »

    « …les prédicateurs, les officiels du royaume, les hommes riches, les dirigeants […] cherchent à éliminer la piraterie, crime contre la propriété marchande. Cette terreur (la pendaison sur la place publique) leur permet de punir ceux qui résistent aux lois, de se venger des ennemis et d’instiller la peur dans l’esprit des marins qui souhaiteraient devenir pirates. […] Au cours de cette période, les gardiens de l’Etat peuvent être qualifiés de « terroristes ». De nos jours néanmoins, quand nous évoquons ces dirigeants, nous n’utilisons plus de pareils termes. »

    Avec tout ce que je viens de lire, en réaction à cette dernière phrase, j’ai envie de dire :
    Ne devrions-nous pas ?

    Ces quoi hauts fonctionnaires qui couvrent ces pourritures néo-nazis qui vendent des armes aux djihadistes pour aller tuer des juifs et à qui on laisse tranquillement ouvrir des rades identitaires remplis d’idiots et violents en plus !!??

    On va r’venir en 1700 bientôt les amis ! Va vraiment falloir se réveiller !

    FERMEZ CE LIEU !

    Y’A PAS A TORTILLER DU CUL POUR CHIER DROIT QUAND MÊME LA ,!!

    Ah ! C’est que ça marche, les armes ! Elle en sait quelque chose notre douce france.
    ELLE EN VEND PLUS ASSEZ ?
    Y’A BESOIN D’UNE GUERRE CIVILE OU QUOI POUR RELANCER L’BUSINESS ??!!

    Bande de tarés !
    Et Juppé ! Avant d’te faire élire, tu nous raconteras une p’tite histoire avant qu’on aille se coucher : comment et pourquoi vous avez laissé se faire massacrer des millions de Rwandais en 94 ?
    Bande de tarés !

    En rédigeant ce message, j’ai reçu un texto.
    Décidément, c’est pas anodin, c’est tout autour de nous, ça pu vraiment !! :

    Le FN appelle à un « rassemblement contre les migrants » aujourd’hui à Bordeaux, Place Pey Berlan !

    De mieux en mieux ! Vraiment vous avez qu’ça à foutre !
    Devant la mairie ! Carrément ! Pas honte, les mecs, tranquilles !

    J’hallucine chaque jour un peu plus…j’espère qu’on va se réveiller…on aurait déjà du le faire depuis longtemps…

    Vous connaissez des gens, vous, en centre de rétention ?

    EN TOUT CAS :

    SOYONS LA, NE LEUR LAISSONS PAS LA RUE !
    REFUGEES, WELCOME !
    RACISTS GO HOME !

    CE JEUDI 29 SEPTEMBRE
    19H PLACE PEY BERLAN
    à BORDEAUX

    Faites tourner !

    Et je terminerai en soulignant qu’en tant que arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière petite fille d’une momie égyptienne certainement, ou d’un ancêtre – au tout début du Ier siècle, du temps où ce mot avait encore un sens ! –somalien, non heu mexicain ou indien, car en fait j’ai plutôt des airs tziganes espagnoles, type gypsies du Rajasthan, je kiffe ! Mais MERDE ! Chui née à Béziers ! Misère ! La honte ! Chui française et biterroise, c’est horrible ce mot !!!
    Par la suite plus ou moins directement, n’ayant rien à voir avec la s’moule, je parle indonésien aussi.
    Et la justice m’échappe !

    Cordialement tous, je souhaite une meilleure humanité pour mes enfants.
    On dirait pas mais j’ai d’l’espoir…

    J'aime

    Répondre
  7. HUGUIN Colette

    Votre initiative vous honore Monsieur le Député, et je vous en remercie ! Enfin une voix courageuse pour nous redonner de l’espoir ! Dans la Meuse « une taverne » a été inaugurée il y a quelques mois, tenue par un groupe similaire et sauf erreur de ma part, il n’y a pas eu de personnalités politiques pour contrer cette dangereuse implantation. (je crois que son nom est « taverne de thor », si mon souvenir est bon).

    J'aime

    Répondre
  8. Joe Dabit

    J’invite celles et ceux qui ne l’aurait pas encore fait à signer ma pétition:
    https://www.change.org/p/martine-aubry-maire-de-lille-non-à-l-ouverture-d-un-bar-d-identitaires-en-plein-centre-de-lille/
    De plus, pour information, une manifestation est prévue le Samedi 19 Novembre 2016 à 14H30 départ Place de la république à LIlle…..
    Les organisateurs sont: La ligue des Droits de l’homme de Lille, le MRAP, le CSP59, l’Union Nationale des Lycéens, le FUIQP, le Théâtre de l’Opprimé, la JC, Sud-Solidaire, FSU et moi-même Joe Dabit pour les signataires de la pétition…..
    Nous vous attendons nombreux…..
    Bien à vous…..

    J'aime

    Répondre
  9. SALARD Olivier

    Bonsoir,
    Félicitations à Monsieur CANDELIER pour son courage, et merci à Monsieur PROUVOST pour son éclairage avisé.
    Comme tout le monde je suis révolté par l’existence de ces groupuscules crétino-nazis. Pourtant, il faut se rendre à la raison, pour lutter contre cette vérole, il nous faut nous plier aux règles démocratiques.
    Il nous appartient, à nous citoyens, de demander l’interdiction de ce groupuscule en bonne et due forme. La tenue d’une manifestation non déclarée est peut-être efficace pour mobiliser l’opinion, mais pas pour agir légalement, bien au contraire.
    Pourquoi pas une pétition pour demander l’interdiction du groupuscule, (et non du bar), mais adressée aux bonne instances.
    Olivier.

    PS: J’ai moi-même signé ladite pétition, et suis chagriné d’être potentiellement associé à l’extrême gauche, qui n’a pas ma sympathie.

    J'aime

    Répondre
  10. Joe Dabit

    Bonjour….;
    A toutes celles et tous ceux qui ne l’aurait pas encore fait, je vous invite à signer la pétition qui est toujours d’actualité et qui à recueillie 67745 signatures…..
    De plus notez dès maintenant dans vos agendas qu’une manifestation CONTRE LA CITADELLE est prévue le Samedi 19 Novembre 2016 départ 14H30 Place de la République à Lille….
    Les organisateurs de celle-ci sont:
    La Ligue des Droits de l’Homme de Lille, le MRAP, le CSP 59, l’Union Nationale des Lycéens, le FUIQP, le Théâtre de l’Opprime, la JC, Sud-Solidaire, FSU, et moi-même Joe Dabit pour les signataires de la pétition
    On vous attends nombreux….
    Bien à vous….
    PS: merci encore à Mr. Candelier de s’être emparé de cette affaire.
    Joe.

    J'aime

    Répondre
  11. Marie Deff

    Merci Monsieur pour ce combat qui fait honneur à votre profession. Je ne suis pas d’extrême gauche mais juste la mamie d’un petit fils dont la peau est un peu plus foncée que la mienne. Entendre les positions de ces gens me révulse.

    J'aime

    Répondre
  12. Agnès

    Effectivement, il n’y a pas que des gauchistes ou des » extrêmes- gauche  » qui sont d’accord avec Mr Candelier, mais des citoyens ordinaires qui se méfient des fascismes de tout poils, et abhorrent l’apartheid. Or, en laissant s’installer ce bar de ségrégationnistes, c’est bel et bien un apartheid que l’on tolère en France: du jamais vu!!! A qui profite le crime? La gauche actuellement au pouvoir veut-elle encore faire gonfler les statistiques du FN ? Pourquoi?

    J'aime

    Répondre
    1. Montigny

      Vous demandez pourquoi « l’autorisation »masquée de ce bar voici ce que j’en pense:
      Si on se tape dessus entre nous,nos politiques véreux de tous poils pourront nous plumer encore plus ….ils ne veulent pas d’une union ….ils risqueraient trop gros!!!!!!!ben oui une révolte de tous!!!!! Ils en veulent pas!!!!!! ÇA ME SEMBLE LOGIQUE!!!! Vous rendez compte?????? Remboursement de tout ce qu’ils nous ont volé???!??? Impensable pour eux !!!!! Il vaut mieux une petite guerre civile!!!!! De plus, plus de sous aux handicapés, l’euthanasie direct !!! C’est ce que faisait hitler NON???? LES GENS NON PRODUCTIFS doivent mourir!!! On s’approche de plus en plus de cette idéologie…. Le français n’est pas raciste nous aurions la croix gammée comme drapeau….HONNEUR ET GLOIRE À NOS ANCIENS

      J'aime

      Répondre
  13. Ping : Pour la fermeture de la citadelle, bar raciste à Lille | Guerrier nomade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s