Ma question écrite sur les brutalités policières

CGT Police RepressionCette semaine, une affiche de la CGT qui s’oppose aux violences policières qui touchent les manifestants contre la loi travail fait scandale. Ne nous méprenons pas.

La violence, elle vient d’abord d’un gouvernement qui impose l’état d’urgence et réprime durement les mouvements sociaux.

J’ai récemment interrogé le Ministre de l’Intérieur sur le sujet des brutalités perpétrées par les policiers et gendarmes en France et sur les conclusions d’un rapport qui dénonce l’usage disproportionné et parfois mortel d’armes non létales.
Selon les chiffres accablants de ce rapport, les violences policières occasionnent un décès par mois en France.

Ces violences policières sont le plus souvent impunies, avec une difficulté des victimes à obtenir justice et la quasi-impunité des forces de l’ordre pour des faits de violence. En effet, les condamnations et sanctions disciplinaires sont aussi rares que faibles.

Ce rapport pointe également la dangerosité de certains gestes d’immobilisation, susceptibles de provoquer l’asphyxie, comme le pliage et le plaquage ventral. Je demande au ministre s’il compte mettre en œuvre une réelle transparence sur l’utilisation des armes, le nombre de blessés ou tués lors des opérations de police ou de gendarmerie pour rompre avec l’opacité quasi-totale qui couvre les brutalités causées par les forces de l’ordre.

Ma question : http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-94802QE.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s