Répression du mouvement social : une première bavure

Bergson LycéenHier, en marge d’une manifestation au lycée Bergson à Paris, nous avons pu assister à une nouvelle démonstration de force de la police : un lycéen qui jetait des oeufs dans la foule s’est retrouvé maintenu par deux policiers, pendant qu’un troisième le frappait d’un coup au visage. Ce lycéen souffre du nez en craignant qu’il soit cassé. D’autres lycéens se plaignent de violences et d’interpellations « musclées ».

Bien entendu, le Ministre Cazeneuve exprime son désaccord à la vue de cette violence, dénonçant « des images choquantes qui ne correspondent pas à l’image que l’immense majorité des policiers de France se font de leur mission ».

Le problème est que le Ministre de l’Intérieur ne cesse d’exprimer ses regrets suite aux dérapages répétés et excès de violence des forces de l’ordre. Plus que de regrets, il faut que la police de la République se ressaisisse, et tire les leçons de ses réactions violentes et disproportionnées.
Rappelons qu’il y a un peu plus d’un an, Rémi Fraisse se faisait tuer dans de tragiques circonstances sur le barrage de Sivens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s