Garantir les prix d’achat aux agriculteurs

La ferme France est en crise. Les grands distributeurs organisent une politique active d’importation et de promotion, en fonction de l’arrivée des productions françaises sur les marchés, pour faire pression à la baisse sur les prix d’achat. L’exemple le plus remarquable de cette stratégie est pratiqué chaque été sur les fruits et légumes. Les producteurs sont contraints d’écouler leur production auprès de la grande distribution à des prix inférieurs aux coûts de production.

Les prix auxquels sont payés le lait, la viande bovine ou le porc sont entrainés depuis plusieurs mois dans un tourbillon baissier qui fait froid dans le dos :
– le litre de lait entier sort d’une ferme entre 25 et 28 cts
– le kilo de viande bovine sort d’une ferme entre 2 et 3€
– le kilo de cochon flirte avec la barre de 1€.
Ces prix sont sans commune mesure avec les prix de vente de la grande distribution.

Des dizaines de milliers d’agriculteurs se retrouvent à vivre dans l’angoisse du lendemain, avec des trésoreries exsangues, sans perspectives de revenus, et sont contraints de s’endetter toujours plus pour maintenir leur activité.

Avec mes collègues du groupe Front de Gauche, nous avons déposé une proposition de loi visant à garantir les prix d’achat aux agriculteurs.

Pour la lire, cliquez iciagriculture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s