Face au recul de l’espérance de vie, il faut agir !

Communiqué de presse de Jean-Jacques Candelier, député du Nord

Face au recul de l’espérance de vie : une retraite à taux plein à 60 ans et une sécurité sociale universelle, solidaire et égalitaire.

JJCEn 2015, la France a enregistré un boom des décès, au plus haut depuis l’après-guerre mais également un recul net de l’espérance de vie, de 0,4 an pour les femmes et 0,3 an pour les hommes. C’est une première depuis 1969.

Une évidence est souvent omise, l’activité principale d’un individu est la condition première du nombre de printemps qu’il connaîtra. La qualité et la quantité du travail accomplies par un homme déterminent sa santé et sa longévité. L’évolution de l’espérance de vie est donc intimement liée à l’évolution des conditions de travail.

Résultant de longues luttes sociales, des mesures comme la cinquième semaine de congés payés, la retraite à 60 ans et la semaine de 35 heures ont été prises. Néanmoins, ce long processus de progrès social réalisé aux 19ème et 20ème siècles se fragilise sous l’effet des réformes libérales prises ces 15 dernières années.

Depuis le début des années 1990, des lois allongent notamment la durée de cotisation et repoussent l’âge de la retraite. Aujourd’hui, il est urgent de stopper cette fuite en avant qui est une des causes du recul de l’espérance de vie en garantissant une retraite à taux plein à 60 ans. L’argent pour financer cette mesure existe, sous peine d’avoir la volonté politique de s’attaquer aux grandes fortunes du CAC40 et à l’évasion fiscale.

La marchandisation de la santé est également en marche, sous l’effet des lourdes restrictions budgétaires imposé aux services publics, à commencer par les hôpitaux. De moins en moins remboursés, les actes et médicaments nécessitent aujourd’hui des assurances complémentaires pour être soutenables financièrement par les ménages. Le résultat est simple : les Français se soignent moins et des inégalités de classe se creusent devant la mort.

L’augmentation du temps de travail et le renoncement aux soins vont finir par atrophier sérieusement la santé des Français. Face à cela, il est urgent de se battre pour une sécurité sociale universelle, égalitaire et solidaire et pour une retraite à taux plein à 60 ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s